Publicité – Nous croyons en leurs valeurs

Bannière Aurore Market

Je donne mon sang

Écrit le 18 février 2019 par Carine


Pourquoi faire un don du sang ?

Avant de parler de mes expériences, il me semble nécessaire de faire un petit point informatif.

Les besoins

Les transfusions de sang sont utilisées très couramment : secours d’urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers… et les besoins quotidiens ont fortement augmenté.

Il n’existe aujourd’hui aucun traitement capable de substituer au sang humain. Le don de sang est irremplaçable.

Pour subvenir à l’ensemble des besoins, il faudrait récolter 10 000 dons de sang par jour, avec une croissance annuelle de 1 à 3%.

Les résultats

  • 1 million de malades sont soignés chaque année grâce au don de sang.
  • 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour.
  • En 2014, 572 443 patients ont bénéficié d’une transfusion (51,4 % de femmes et 48,6 % d’hommes.
  • Chaque patient reçoit en moyenne 5 produits sanguins labiles (PSL).

Comment se déroule la procédure du don du sang ?

Enregistrement

Vous vous présentez à une première table, à laquelle vous renseignez votre nom. La première fois, on vous demandera de renseigner votre nom et prénom, ainsi qu’un numéro de téléphone pour être prévenu des prochains dons du sang dans votre zone géographique ainsi que votre adresse postale. La seconde fois, vous serez déjà enregistré et votre simple nom suffira. Les prochaines fois, vous pourrez présenter votre carte de donneur de sang.

Vérification des informations, saisie d’un questionnaire et contrôle par un médecin

Vous vous rendrez à une seconde table, où un professionnel vous demandera confirmation de vos informations. Sachez que tout au long de la procédure on vous demandera à plusieurs reprises nom, prénom et date de naissance afin d’être certains qu’il n’y ait aucun échange d’information ou erreur. Il vous donnera ensuite une feuille de synthèse vous concernant (à moins d’avoir fait des études en médecine, on n’y comprend pas grand chose !) ainsi qu’un questionnaire à remplir et une bouteille d’eau. L’hydratation est un point essentiel pour éviter un malaise vagal. Buvez abondamment ! 🙂 Le questionnaire fait une double page et concerne des informations personnelles (médicaments, problèmes de santé, rapport sexuel, …). Une fois rempli et après avoir bu beaucoup d’eau, vous serez dirigé vers un médecin qui examinera votre cas et les réponses de vos questionnaires. Il prendra également votre tension. Son objectif est de s’assurer de votre santé en tant que donneur et également de limiter les risques pour le receveur (maladie transmissible notamment). A partir de là, deux cas :

  • Votre santé ne vous permet pas de faire un don du sang et la procédure s’arrête ici. Votre geste a été un grand pas et est fortement apprécié, mais l’idée n’est pas de vous mettre en danger ou de mettre en danger le receveur.
  • Votre santé vous permet de faire un don du sang et vous êtes redirigé vers les lits

Le don du sang

Vous serez accompagné tout le long du don et la procédure peut s’arrêter à tout moment si vous ressentez une douleur, une fatigue, ou un début de malaise. Le professionnel insère l’aiguille dans votre bras puis le sang coule tout seul. Si le débit n’est pas suffisant (notamment parce qu’on est allongé), le professionnel donne une petite balle à comprimer dans la main.

Lors de mon premier don, un homme était allongé dans le lit à côté du mien. Le débit de sang n’était pas suffisant même avec la balle à comprimer. Le médecin a préféré arrêter le don du sang par sécurité. Une belle preuve que votre santé, votre sécurité et votre bien-être sont au cœur de la procédure.

Repos

Une fois le don terminé, vous serez redirigé vers un réfectoire pour prendre une collation. Il est conseillé de rester au minimum 15/20 minutes et de bien boire. C’est aussi un moyen pour les médecins de vérifier votre état de santé, et vous accompagner si besoin. Lors de mes deux dons, aucun donneur n’a eu de soucis. C’est un moment convivial à passer avec les autres donneurs et les médecins. Dès que vous vous sentez près, vous pouvez partir.

Le parcours de la poche de sang

 

Pour quelles raisons est-ce que je donne mon sang ?

  • Tout d’abord, c’était pour moi, l’occasion de faire une bonne action. Je le vois également comme un devoir : c’est un geste citoyen.
  • Je peux donner : je suis en bonne santé
  • C’est gratuit et ça ne prend pas beaucoup de temps
  • C’est vital et nous en aurions tous besoin un jour
  • Ça sauve des vies
  • Je suis O+, comme 36% de la population. Je suis presque « donneur universel » : mon sang servira à toutes les personnes O+ / A+ / B+ / AB+ (soit 85% de la population !)

  • Je ne souhaite pas attendre de connaître un proche dans le besoin.
  • Le sang se régénère sous 24 h.
  • C’était un devoir, mais aussi un défi
  • Après avoir donné une fois, je me suis rendue compte que c’était simple et convivial. Alors, je l’ai faite une seconde fois. Et j’ai prévu de continuer tant que ma santé le permet.

N’attendons pas d’avoir un proche dans le besoin pour comprendre l’importance et l’urgence du don du sang.

Faites le premier pas : renseignez-vous sur la prochaine collecte de sang près de chez vous.

 

Source : https://dondesang.efs.sante.fr/

Une remarque, une question ? Laisse nous un message !

Laisse-nous un petit message !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 11 =

Aucun mot doux :(

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article, sois le premier !