Ustensiles de cuisine, toxiques ?

Écrit le 2 décembre 2015 par Aurélie ustensile de cuisine

Après les lectures que j’ai faites, je ne savais plus trop quels matériaux achetés pour accueillir mes préparations chaudes ou froides car certains matériaux migrent vers les aliments. C’est pour cela que je vous conseille de faire un tri parmi vos ustensiles de cuisine.

Ustensiles de cuisine à supprimer

Le PFOA ou PTFE

Les PFOA et PTFE sont des composés perfluorés classés également comme perturbateurs endocriniens. Ils sont utilisés pour fabriquer les poêles antiadhésives à base de Téflon. La marque Dupont s’est engagé depuis 2002 à ne plus produire d’ustensiles à base de PFOA. Cependant, le PTFE (autre nom pour indiqué le Téflon) est accusé de dégager des produits toxiques qui migreraient vers les aliments. Quoiqu’il en soit si vous adorez les poêles antiadhésives qui ne collent pas à la cuisson, il est conseillé d’acheter des produits de la marque française comme Tefal et de ne pas acheter de produits bas de gamme.

Les produits avec de l’aluminium

L’aluminium est très utilisé par les fabricants de poêles et de casseroles pour sa grande conductivité à la chaleur mais il peut migrer vers les aliments. La fonte d’aluminium étant de l’aluminium roulé sa migration est la même.

Les ustensiles avec du Bisphénol A (BPA)

Le Bisphénol A est un perturbateur endocrinien qui a des effets négatifs sur nos hormones et notre santé ! Il est d’ailleurs interdit dans tout conditionnement alimentaire depuis janvier 2015. On peut le reconnaitre au logo Afficher l'image d'origine présent sous certains emballages alimentaires.

Il est important, lors d’achats de petits électroménagers, de vérifier la matière du pichet ou du bol de l’appareil afin d’être sûr qu’il n’en contient pas.

Les ustensiles en céramique

On aurait pu penser que la céramique serait un bon compromis mais ces plats contiennent du plomb et du cadmium qui sont des métaux lourds neurotoxiques. Il est conseillé de ne pas en acheter pour la cuisson mais aussi pour le stockage car les limites de migration de ces produits dans les aliments sont plus ou moins hautes. Par ailleurs, si le fond émaillé a des pigments colorants, ils contiennent aussi du cadmium pouvant se déposer sur les autres ustensiles lors du lavage à haute température.

Les moules en silicone peroxyde

Une étude de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a montré en 2010 que 25% des moules en silicone étudiés émettaient en cours de cuisson des matières organiques volatiles supérieurs à la moyenne autorisée. Comme alternative, il est conseillé d’acheter des moules en silicone platine qui résistent mieux à la chaleur, comme la marque Lékué.

Les accessoires en nylon ne sont pas encore bien évalués

Cependant, leur degré de toxicité est faible et essentiellement par voie cutanée et non digestive.

Acheter des ustensiles de cuisine inertes et donc non nocifs !

L’inox

Il est pratique d’utilisation et sans risque mais les aliments ont tendance à attacher. L’inox contient du nickel et du cuivre qui sont naturellement présents dans notre organisme. Il n’émet quasiment pas de migration de composés.

Conseils d’utilisation :

  • Il faut choisir de l’inox 18/10, c’est à dire 18% de chrome et 10% de nickel. C’est le plus résistant. L’inox a une mauvaise conductivité, c’est donc pour cela que souvent le fond est en triple épaisseur (inox, aluminium; inox de 6 à 8 mm).
  • L’utilisation de l’inox nécessite un préchauffage, indispensable à la réussite de la cuisson. Après deux à trois minutes, il faut faire le test de la goutte d’eau. Verser de l’eau dans la poêle chaude, si les gouttes s’évaporent, la poêle n’est pas assez chaude, si elle roule c’est assez chaud. On peut alors cuisiner sans matière grasse même si pour certains aliments, un peu de matière grasse peut être nécessaire (œuf, pomme de terre et poisson). Pour l’entretien, il est conseillé de passer rapidement la casserole sous l’eau et de la rincer avec de l’eau savonneuse.

Le verre

Le verre, certes plus lourd, est une matière inerte qui n’altère pas le goût. En plus, il se recycle sans problème !

Le fer

Produit sain et durable mais lourd, les ustensiles en fer nécessitent quelques attentions.

Conseil d’utilisation :

  • Un culottage lors de la première utilisation : faire chauffer quelques minutes dans la poêle.
  • Ne pas utiliser de liquide vaisselle, laver avec de l’eau et une éponge et enduire d’huile de tournesol avant de ranger la poêle.

La fonte

Prix élevé et elle nécessite de l’expérience.

Conseil d’utilisation : Il faut laver la casserole uniquement avec de l’eau et l’enduire d’huile.

Le bois non traité pour les ustensiles de cuisine

Le bois est inerte et donc sans danger pour la santé. Par contre, il ne faut pas passer les produits au lave-vaisselle.

Conclusion

Je ne vous conseille pas de jeter vos anciennes casseroles car se serait du gaspillage mais n’hésitez pas à les vendre ou à les donner. Si vos ustensiles sont trop abimés, changez les contre de meilleurs produits. Pour ma part, je n’achète que des plats en verre pour aller au four et pour la conservation au frigo (ce sont d’ailleurs les mêmes et je m’en sers aussi pour mes repas du midi). Mes poêles et mes casseroles sont toutes, sauf une, en acier 18/10. Je trouve que c’est très pratique, ça se lave facilement et ça n’accroche pas plus que cela ! La seule poêle qui me reste en téflon est une poêle pour les crêpes car elle est plus facile d’utilisation pour certaines cuissons telles que crêpes, blinis, pancakes ou poissons.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité anti-spam *