Récupérer l’eau de pluie | Eco-défis #2

Écrit le 15 septembre 2016 par Fabien

Faire un potager c’est bien mais si c’est pour utiliser de l’eau du robinet ce n’est pas terrible !

C’est pourquoi j’ai décidé de récupérer l’eau de pluie. Plutôt simple à mettre en place, ce système permet de faire un beau geste pour l’environnement.

Les matériaux

Vous commencez à me connaitre, j’ai choisi d’utiliser le plus de matériaux d’occasions possibles.
Nous avons donc :

  • 4 parpaings (ou moellons) en 20*20*50cm achétés 0.50 € l’unité (soit 2 € le tout) – Achetés d’occasion.
  • 1 cuve de 220 litres ayant contenu du liquide alimentaire et disposant d’un robinet neuf en laiton – Acheté d’occasion à 20 €.
  • Plusieurs pièces de descente de chéneaux (tuyau, coude …) achetés neuf à Leroy Merlin pour environ 30 €.
  • Un petit peu de silicone (j’ai pour ma part utilisé un reste de silicone d’aquarium).
  • Un petit peu de colle PVC (acheté neuf à Leroy Merlin à environ 3€).

Soit un total de 55 €.
Vous pouvez trouver des récupérateurs d’eau en magasin pour 30-40 €, à vous de voir mais il vous faudra certainement acheter des tuyaux.

Parpaing achetés d'occasions

Parpaing achetés d’occasions

Tuyaux, coudes et colle achetés neufs

Une partie des tuyaux, coudes et la colle achetés neufs


La mise en place

La première chose à faire consiste à trouver l’emplacement idéal pour notre fût, suivant la taille de celui-ci et celui de votre toit, ne le mettait pas à un endroit ou le débit est trop puissant, ça n’a aucun intérêt.

Une fois l’emplacement trouvé, on pose 2 parpaing et les deux autres au dessus afin de surélever le fût et de pouvoir utiliser le robinet.

Lorsque c’est fait, il est temps de prendre les dimensions et de couper :

  • la descente de chéneaux qui se trouve le long du mur pour pouvoir venir se « brancher » dessus,
  • notre tuyau (pour ma part de 63 mm de diamètre) permettant l’arrivée d’eau et l’évacuation du trop plein.

Remarque : Pensez à prévoir une solution pour l’hiver et donc à ne pas coller tous vos tuyaux ensemble. Pour ma part j’ai simplement choisi de remettre une descente classique pour l’hiver.

Maintenant que vous connaissez les dimensions, c’est parti !

On coupe les tuyaux aux bonnes dimensions

On coupe les tuyaux aux bonnes dimensions


 

Sur le couvercle de votre fût, vous allez devoir faire un trou en cercle pour l’arrivée d’eau. Si, comme moi, vous optez pour un trop plein se trouvant au dessus du couvercle, vous allez devoir ajouter du silicone autour du tuyau afin de rendre la zone étanche et ne pas avoir de débordement tout autour. Afin de faire un trou le plus propre possible et n’ayant pas de scie cloche, j’ai simplement percé des trous à la perceuse en formant un cercle et j’ai terminé à la lime.

Système de trop plein

Système de trop plein

arrivee-eau

Découpe et mise en place du silicone

 


Il ne nous reste plus qu’à assembler le tout et attendre la pluie pour vérifier qu’il n’y ait pas de problème !

Récupération de l'eau de pluie

Récupération de l’eau de pluie

Si vous avez réalisé un système pour la récupération de l’eau de pluie, n’hésitez pas à mettre une photo en commentaire et à nous indiquer les difficultés rencontrées (si vous en avez eu) ! 🙂

Nous avons le pouvoir de changer le monde, qu’attendons-nous ?

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité anti-spam *