Vous êtes fous d’avaler ça ! | Christophe Brusset

Écrit le 22 août 2016 par Aurélie

Petite présentation du livre « vous êtes fous d’avaler ça ! ». Très bon ouvrage.

 Table des matières

Prologue : consommateurs, c’est vous qui avez le pouvoir !

  1. Bienvenue dans le monde merveilleux de l’agroalimentaire
  2. Le péril jaune !
  3. Berner le con…sommateur
  4. Bon poids, mon oeil
  5. En faire tout un frauxmage !
  6. Additif mon ami
  7. Enfumage au royaume de l’andouille
  8. Périlleuses mises en boite
  9. Repeindre la vie en rose
  10. Devinez l’âge du capitaine?
  11. A malin, malin et demi
  12. Des maisons pour les Schtroumpfs
  13. Piquantes histoires de fèces
  14. Rouge comme une tomate ?
  15. Le pays où coulent le lait mélaminé et le miel frelaté
  16. Sur la piste du poivre épuisé
  17. Un piment trop rouge pour être honnête
  18. L’invasion des bêtes à bon Dieu
  19. De la bonne herbe… à pizza
  20. Le safran, reine des épices
  21. On s’occupe de vos oignons
  22. Il est passé par ici, il repassera par là
  23. Trois cents tonnes de pes-thé-cides
  24. S.OS. Vormischung !
  25. Chasse aux gaspis version industrielle
  26. La lucrative technique du glazing
  27. De la confiture de fraises sans fraises !
  28. Délocalisations : la loi de la jungle
  29. Supermarchés, alliés de votre pouvoir d’achat ?
  30. Coupables, mais pas responsables

Épilogue : Petit guide de survie en magasin

Remerciements

Petite interview de Christophe Busset

Vous êtes fous d’avaler ça ! Quatrième de couverture

« Vous ne mangerez plus jamais les yeux fermés !
Matières premières avariées, marchandises trafiquées, contrôles d’hygiène contournés, Christophe Brusset dénonce les multiples dérives dont il est, depuis vingt ans, le complice ou le témoin dans les coulisses de l’industrie agroalimentaire.
Ingénieur de haut niveau devenu dirigeant au sein de groupes internationaux, à 44 ans, il a décidé de « faire aujourd’hui son devoir » et de briser la loi du silence.
Piment indien rempli de crottes de souris, thé vert de Chine bourré de pesticides, faux safran marocain, viande de cheval transformée en bœuf, confiture de fraises sans fraises, origan coupé aux feuilles d’olivier, etc. Les arnaques qu’il révèle sont nombreuses mais ses conseils rassemblés dans son « guide de survie en magasin » devraient vous permettre d’en déjouer la plupart.
« Soyons directs, ce qui intéresse les industriels, c’est votre argent. Pas votre bonheur ni votre santé ! » »

Mon avis

« Vous êtes fous d’avaler ça » se lit très facilement de A à Z ! En effet, la lecture romancée est très agréable. J’ai appris beaucoup de choses et certaines m’ont beaucoup surprises. Chaque chapitre parle d’une thématique particulière et rien n’est épargné : la provenance des aliments (« escargots de Bourgogne » est une appellation et non un lieu de production), les emballages (les huiles minérales des emballages recyclés qui migrent dans les aliments), les aliments abimés qui terminent dans les soupes, épices, plats préparés, compotes…

En outre, à la fin de l’ouvrage, un petit guide de survie en magasin est proposé. On nous conseille de préférer les grandes marques aux autres, de bien faire attention à la liste des ingrédients ou encore de surveiller les origines en achetant essentiellement des produits locaux.

Pour conclure, je dirais qu’il y a trois éléments essentiels à retenir de cet ouvrage :

  • Seulement 5% des camemberts vendus sont au lait cru. En effet, les autres sont faits à partir de lait thermisé, stérilisé et ensemencé artificiellement. Qui l’aurait cru ?
  • On est ce que l’on mange.
  • Nous, consommateurs, nous avons le pouvoir ! « Votre pire ennemi n’est pas le marketing qui vous ment, ou l’industriel qui fabrique des produits de mauvaises qualités, les supermarchés qui les distribuent ou les pouvoirs publics incapables de protéger les populations des épidémies annoncées d’obésité et de diabète. Votre pire ennemi, c’est vous ». p.260.

Au niveau prix, il coute 19€ ; je ne l’ai pas acheté, mais lu en bibliothèque ! Dans tous les cas, je le conseille, c’est à lire !

DSCF4649

Et vous, avez-vous lu « vous êtes fous d’avaler ça ! » ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité anti-spam *