Festival Zero Waste | Première édition – Paris

Écrit le 17 août 2016 par Aurélie festival zero waste

Le samedi 2 juillet nous étions présents au Festival Zero Waste à Paris. Nous avons assisté à plusieurs conférences, écouté avec attention les explications sur l’utilisation du lombricomposteur et rencontré de super porteurs de projet. Revenons sur ce festival.

Festival Zero Waste

 qm3qb2b6

C’est le premier Festival Zero Waste, organisé par Zero Waste France, qui a eu lieu les 30 juin, 1er et 2 juillet 2016 au Cabaret Sauvage, Parc de la Villette à Paris.

L’inscription, avec le repas inclus, coûte 20 euros par personne. Quelques jours avant l’événement, le programme définitif a été affiché sur le site. Pour quelques activités, il était nécessaire de réserver. Malheureusement certaines ont été rapidement prises d’assaut, comme les visites d’appartement témoin, et nous n’avons pas pu y participer. Cependant, il y avait bien assez d’autres activités pour ne pas s’ennuyer ! Pour plus de facilité, les événements étaient facilement identifiables car répertoriés par zone de couleur. Bien que le chapiteau ne soit pas bien grand et malgré le nombre important de visiteurs, nous n’avons pas été gênés pour assister aux présentations. Toute la journée des conférences étaient présentes.

L’inscription et le paiement sur le site suffisait pour se présenter le jour J. En effet, il n’était pas nécessaire d’imprimer quoi que ce soit pour pouvoir entrer. Ceci était d’ailleurs bien indiqué par email et le but était, bien évidemment, une réduction des déchets. Ainsi, à l’arrivée sur le site, nous communiquons seulement notre nom pour pouvoir y accéder. On nous a remis une attache plastique avec un cordon à passer autour du cou avec notre nom présent sur du papier brouillon (l’autre face était, en effet, déjà imprimée).

Concernant les repas, il y avait plusieurs choix possibles. On nous remettait un petit bout de papier selon le menu choisi. C’était bien bon !

Nous avons pu écouter des témoignages comme les « luttes citoyennes à la rescousse du zéro déchet » ou bien l’intervention de Laura Chatel sur « où vont nos poubelles? ».

A l’extérieur nous avons découvert comment lombricomposter dans sa cuisine sans odeur et facilement.

p6aasl2o52rv275w

Présentation de certains intervenants du Festival

Stop au gaspillage !

Peoples design lab

Nous avons beaucoup apprécié le lancement du projet « peoples design lab » – c’est d’ailleurs pour cela que nous avons proposé deux produits (1, 2). Il suffit de choisir un produit que vous trouvez sur-emballé et de le poster sur leur site avant le 17 octobre. Le produit sera ensuite voté par les internautes pour élire celui qui est considérait comme le moins respectueux de l’environnement pour qu’une démarche de re-conception soit mise en place ! C’est une initiative très écocitoyenne.

To Good To Go

To Good To Go c’est une application qui permet de lutter contre le gaspillage alimentaire en connectant les utilisateurs et les commerces alimentaires. Elle se développe pour le moment à Lille et à Paris mais elle est déjà présente ailleurs en Europe. Nous avons, d’ailleurs, participé à leur financement participatif !

Jean Bouteille

Nous avons pu discuter avec un responsable de chez Jean Bouteille qui nous a expliqué le fonctionnement de l’entreprise et qui a pu répondre à nos questionnements. Jean Bouteille c’est la possibilité d’acheter des liquides en vrac. En effet, il propose aux commerçants d’équiper leur magasin de fontaines à huiles, vins et vinaigres. Une fois par semaine, il récupère les bouteilles déconsignées pour les laver et les remplace par des propres.

Abracada’Vrac

Alors Abracada’Vrac c’est un peu mon coup de cœur ! J’ai d’ailleurs pris contact avec Jeanne (très sympathique) afin de mieux connaitre son projet. Elle dispose d’un blog sur lequel elle recense plein de superbes idées mais son projet de cœur c’est de créer une application qui recense les différentes épiceries de vente en vrac avec plein d’informations sur les produits. En effet, vous connaitrez le prix, la disponibilité du produit en magasin et son origine géographique. Une super application qui devrait bientôt voir le jour. Je vous détaillerai davantage ce projet, dans un futur article.

Compost Challenge

Compost Challenge est une application sous forme de jeu afin d’apprendre à bien gérer un compost. Je l’ai testé, c’est vraiment pas mal !

 

peopletgtglogov1logologo

 

Réparons au lieu de consommer !

Adopte un objet / GEEV

« AdopteUnObjet est une communauté collaborative permettant à ses membres de donner des objets au lieu de les jeter et de signaler des objets en bon état déposés dans la rue. Présente dans 100 villes via des groupes Facebook dédiés, [leur] objectif est de donner une seconde vie aux objets usagés ». Une application appelée GEEV est en cours de conception car ils désirent développer d’autres fonctionnalités qui ne sont pas accessible par facebook.

CommentReparer.com / HOP / Spareka

CommentReparer.com est une communauté d’entraide dédiée à la réparation d’appareils domestiques. Chaque internaute peut poster son problème sur le site et il pourra être épaulé par un autre qui a des conseils à lui donner. Pleins de secteurs sont représentés aussi bien l’automobile que l’informatique ou le jardinage. Par ailleurs, le site www.produitsdurables.fr affiche les marques les plus durables ou plus jetables selon les retours des consommateurs. Super site ! Il fonctionne en lien avec CommentReparer.com et HOP (Halte à obsolescence programmée). Dans la même logique, il y a aussi Spareka qui vous aide à trouver vos pièces détachées.

Envie

Le réseau ENVIE qui regroupe des entreprises d’insertion par l’activité économique. En d’autres termes, ils embauchent des personnes éloignées de l’emploi et les forment à réparer des appareils électroménagers. Ces appareils ont ensuite une seconde vie car ils sont remis en vente à prix réduit ! Si ce n’est pas fantastique ! Et pour ceux qui ne sont pas réparables, Envie a une solution : le recyclable !

 

adopte un objetgeevlogo-carre-1000-bandesLogo8

 

Pour conclure

Je dirais que ce Festival était vraiment une réussite ! Nous avons découvert plein de choses super intéressantes, pris conscience que de plus en plus de personnes étaient sensibilisées à cette cause et nous espérons que ce Festival Zero Waste sera présent l’année prochaine.  Nous aurions également pu rencontrer la famille (presque) zéro déchet ou Béa Johnson, auteure du livre zéro déchet, mais la date et l’heure de présence ne correspondaient malheureusement pas à nos disponibilités.

44 55

 Et vous, y étiez-vous?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité anti-spam *