Sacs à vrac | Sac à vrac

Écrit le 17 avril 2016 par Aurélie sac à vrac

Désireuse de réduire ma consommation de déchets, j’ai pris contact avec l’entreprise « sac à vrac ».  Ainsi je peux vous vous présenter leurs produits. Ils proposent trois tailles de sacs à vrac, des sacs pour le pain et des filets de provisions. Les sacs sont fabriqués par des adultes en situation de handicap avec des matériaux certifiés pour le contact alimentaire. En outre, ils sont fabriqués en France. Je vais vous présenter les sacs à vrac et les différentes utilisations possibles.

Made In France

Pour la conception des sacs, ils ont utilisé du :

  • coton 100% naturel fabriqué dans l’Ain,
  • cordon en lin tressé en Anjou,
  • du fil tissé dans le Nord à Wasquehal.

Ensuite, les filets à provisions sont fabriqués en Normandie et les sacs à Armentières.

Les sacs à vrac

Tous les sacs sont composé d’un cordon de fermeture et sont en coton.

  • Le plus petit sac proposé à la vente à 6 euros, mesure 19 x 13 cm.
  • La taille moyenne (23 x 15 cm) peut contenir jusqu’à 500 g de lentilles, de riz ou de pâtes. Elle est en vente au tarif de 7 euros.
  • Avec la taille la plus grande (8 euros – 35 x 20 cm), vous pouvez mettre jusqu’à 1 kg de coquillettes.
  • Enfin, le sac à pain (70 x 20 cm) convient pour 3 baguettes et 2 pains de campagne (9 euros).

Le site propose des packs afin de réduire les couts : 18€ (les trois sacs à vrac) et 25€ (les trois sacs et le sac à pain).

Mon utilisation

Je me suis, tout d’abord, servie du sac à pain pour transporter mes baguettes. Ainsi je n’ai pas l’emballage papier donné par le boulanger que je vais jeter une fois rentrée.

J’ai rempli le petit sac pour mettre des graines (pavot, tournesol, sésame…), des oléagineux (amandes, noix…) ou du thé en vrac. Je l’utilise aussi pour transporter des biscuits fait maison en cas de petits creux… Cela m’évite d’utiliser un emballage plastique ou du papier aluminium. C’est à la fois plus sûr pour la santé, plus écologique et pratique !

sac à vrac

Quant au moyen sac j’y ai mis des petits fruits et légumes comme des pommes de terre ou des kiwis. Je m’en sers aussi pour l’achat du riz et des pâtes en vrac.

Enfin le grand sac permet d’acheter des mandarines, des pommes… et comme il est à la même taille que mon pain fait maison, je m’en sers pour bien le conserver (grâce au cordon de fermeture) et même pour le mettre au congélateur ! Ça marche très bien !

sac à vrac

Ces sacs à vrac sont très pratiques, ils me permettent de ne pas utiliser des sacs papiers ou plastiques. En outre, ils sont lavables en machine, ce qui est utile lorsque l’on achète des aliments pouvant tacher comme les pommes de terre ou les carottes non lavées. Le site précise bien une diminution de la taille de 8 à 10% après lavage.

Petits bémols

On pourrait peut-être leur reprocher leur manque de fantaisie ou de couleur (mais je préfère le côté 100% coton) et leur poids (20g / 25g / 45g et 75g pour le pain – pesés une fois passés à la machine à laver). En effet, au passage à la caisse, le poids des sacs peut rajouter quelques centimes (0.05 cts) à près d’un euro pour les aliments les plus onéreux comme les amandes (dans le sac à vrac grand format). Dernier point, dommage que ce ne soit pas du coton bio qui a un moindre impact écologique.

sac à vrac


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité anti-spam *