L’esperluète | Savon artisanal, bio et MIF

Écrit le 29 novembre 2016 par Fabien L'esperluete

Que vous recherchiez à consommer plus local, en réduisant vos déchets ou en protégeant votre santé et l’environnement, il est temps de vous débarrasser des savons liquides de grandes marques.

En effet, il existe bon nombre de petits artisans savonniers, souvent issue d’un mode de vie zéro déchet. Dans cet article je vais vous présenter l’Esperluète.

Des savons produits en France, artisanalement et bio

« Les savons L’esperluète sont fabriqués selon  cette méthode ancestrale de saponification à froid. Les savons de grande consommation  sont produits à partir de bondillons. Ces derniers sont de petits morceaux de savons déjà saponifiés qui sont simplement malaxés et mélangés avec différents additifs (parfums, colorants…). Beaucoup de « savonniers artisanaux » que j’appelle plutôt des « assembleurs de savon » utilisent ce procédé mais avec des petites machines qui paraissent plus artisanales.

La saponification à froid est une technique de fabrication très « slow » et peu énergivore. Les beurres végétaux sont simplement fondus pour être mélangés aux huiles liquides. Par la suite, il n’y a plus de chauffe contrairement au savon de Marseille qui amène à haute température le mélange en réaction. Les huiles sont donc préservées. En revanche, la saponification est plus lente. Le temps de séchage est de minimum 4 semaines, même si j’ai une préférence pour 6 semaines. Comme le fromage, le savon s’affine avec le temps.

Enfin, le choix des matières premières joue également un rôle. Chez L’esperluète, je n’ai quasiment que des ingrédients issus de l’agriculture biologique et pas d’huile de palme. Néanmoins, il peut arriver que certaine matières premières n’existent pas en bio, alors soit je les remplace, soit je cherche la meilleure alternative possible (comme l’indigo qui provient d’une petite production française). Cette recherche de qualité me permet d’avoir des produits certifiés bio.

Fabriqués à la main, chacun de mes savons est unique ! »

Nous vous avons déjà rapidement présenté cette jeune marque lors de son financement participatif. Nous avons depuis reçu la contrepartie.

Après avoir reçu sa Certification professionnelle de Savonnier, titre enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles en 2014, Maud a testé diverses recettes durant 2 ans avant de se lancer dans l’aventure L’esperluète, savonnerie artisanale et bio a ouvert en février 2016 en Alsace à Strasbourg.

Photo de l'Esperluète

Photo de l’Esperluète

Les savons sont certifiés Cosmos Organic par Ecocert, ce qui vous garantit :

  • que 20 % du total du produit est bio, sauf pour les lotions (10% minimum)
  • que 95% de des ingrédients certifiables transformés mécaniquement doivent être BIO
  • l’absence de suremballage et l’utilisation d’emballages biodégradables ou recyclables lorsque cela est possible.
  • l’absence de test sur les animaux
  • un savon sans parfums ni colorants de synthèse
  • l’absence d’OGM (organismes génétiquement modifiés)
  • un produit n’ayant pas subit de traitements ionisants.

Pour lancer son activité, elle a fait le choix de passer par la plateforme de financement participative Ulule. Ce fût une bonne idée de sa part puisque son projet à atteint 136% de son objectif soit 7.500 € sur les 5.500 € nécessaire au lancement de son activité.

Pourquoi avoir créé sa propre marque de savon ? Nous lui avons posé la question !

« C’est un peu par hasard que je suis tombée dans le savon, moi qui étais une adepte inconditionnelle des gels douche.

Après avoir fabriqué plusieurs cosmétiques home-made, je me suis penchée sur la fabrication du savon. Cela me paraissait étrange qu’on puisse fabriquer du savon chez soi, bien qu’on m’ait dit que j’avais fait cela au bac. J’ai donc tenté l’aventure et cela a été une révélation.

J’ai découvert ce qu’était le vrai savon (c’est-à-dire avec sa glycérine) et tous ses bénéfices pour la peau… et je suis littéralement tombée amoureuse de ce petit rectangle !

En 2010, j’ai créé ma première savonnerie sous la marque Maud SIEGEL, mais suite à une déconvenue professionnelle, j’ai décidé d’arrêter la production de mes savons.

Fin 2015, j’ai été contacté par la marque Fun’éthic qui souhaitaient faire fabriquer en Alsace ses savons selon la méthode de la saponification à froid. Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour me convaincre de me relancer dans l’aventure ! Ils m’ont soutenu dans mes démarches administratives notamment auprès des banques. De mes erreurs passées, j’ai appris beaucoup de choses, ce qui m’a permis d’atteindre mes objectifs plus rapidement.

La marque L’esperluète est née en février 2016 et les premiers savons on été vendus début septembre.

Le choix de la marque n’a pas été simple. Avec ma première savonnerie, j’avais tissé des liens avec mes clients (au point où ils ont arrêté d’acheter les savons une fois que j’ai quitté l’entreprise) et mes fournisseurs. Je voulais donc mettre en avant ce lien. L’esperluète correspond au signe &, c’est-à-dire à la ligature du « e » et du « t » qui forme le mot « et ». Le mot « et » signifie le lien entre deux choses. Depuis le lancement de ma marque, j’ai pu constaté que ce lien est toujours présent et que mes anciens clients me soutiennent dans cette nouvelle aventure. »


Savons l'esperluete

Mon savon bio « À la tombée de la nuit »

Parmi les différentes senteurs disponibles, mon choix s’est arrêté sur « A la tombée de la nuit ». Ce savon  aux notes douces et boisées des huiles essentielles bio de vétiver et de cèdre apporte relaxation et réconfort.

La liste des ingrédients peut faire peur alors nous avons demandé à être rassuré !

« La liste des ingrédients ou liste INCI est une liste obligatoire sur n’importe quel cosmétique, même ceux vendus sans emballage (on l’oublie souvent !). Elle permet aux consommateurs de connaître le nom des ingrédients qui entrent dans la composition du savon ainsi que les allergènes qui peuvent y être présents. Il est vrai que cette liste peut sembler barbare pour les néophytes avec ces mots qui rappellent plus les produits de synthèse que les produits naturels…

Chez L’esperluète, la liste est assez longue. En effet, j’ai décidé d’être la plus transparente possible. J’utilise 3 beurres végétaux et 3 huiles. Chacun de ces ingrédients est inscrit dans sa version saponifiée (sodium XXXate) donc transformée en savon et dans sa version en surgras (nom en latin). Par exemple le beurre de karité (mon chouchou) s’écrit SODIUM SHEA BUTTERATE en version saponifiée et BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER pour le surgras.

La liste INCI ne donne en revanche aucune indication sur la qualité des matières premières utilisées. BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER sera utilisé que le beurre de karité soit bio, brut, raffiné, désodorisé… c’est là que le consommateur devient un consom’acteur. C’est à lui de s’informer et d’apprendre à connaître son artisan !

Enfin, il faut savoir que cette liste est rédigée de manière décroissante. Le premier ingrédient est l’ingrédient majoritaire. Les ingrédients dont la concentration est inférieure à 1% peuvent être inscrits dans n’importe quel ordre.

Et n’oublions pas qu’on peut inscrire : à « l’huile d’argan aux mille vertus » même s’il n’y a que 0,1% d’huile d’argan dans le produit fini. »

Pour en savoir plus sur le décryptage des étiquettes, c’est par ici

Savon artisanal Made in France

 

Le packaging du savon est minimaliste (et c’est tant mieux !), on regrettera cependant la présence du film plastique qui l’entoure (remplacé depuis début novembre par un emballage cartonné).
Lors du financement participatif, le prix du savon de 100 g était de 10 €. Vous le trouverez aujourd’hui dans diverses boutiques à environ 6,50 € – 6,90 € ce qui est bien plus raisonnable et vous garantie un rapport qualité / prix intéressant.

Mon avis sur ce savon artisanal

En ce qui me concerne j’adore sa senteur boisées et mon avis est partagé par ma copine.
Le savon mousse bien ce qui fait que je l’utilise aussi bien pour le corps que pour les cheveux.

Le fait d’utiliser un produit que je sais sains n’a pour moi pas de prix et depuis que j’ai totalement exclu les savons industriels de ma salle de bain, mon corps s’en porte mieux !

Cela fait plus d’un mois que je l’utilise et j’en suis pleinement satisfait. Le petit plus aurait été un marquage l’Esperluète sur le savon mais c’est un détail.

Bonne nouvelle, la gamme de produits proposées par la marque est amenée à s’agrandir avec l’arrivée de shampoings solides, d’un baume corporel solide … mais chaque nouvelle recette demandant un Dossier d’Information Produit (DIP) et l’évaluation du produit par un toxicologue, le coût de cela engendre demande de la patience.

Il existe beaucoup de petites savonneries artisanales proposant une fabrication Française comme celle-ci et je ne peux que vous les recommander.

Nous avons le pouvoir de changer le monde, qu’attendons-nous ?


Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité anti-spam *