Dentifrice, substances indésirables ?

Écrit le 18 novembre 2015 par Aurélie dentifrice

Le fluor ?

Pour certains, il serait préférable d’acheter du dentifrice avec une bonne concentration de fluor, c’est à dire au moins 1000 ppm, soit 100 mg de fluor pour 100 g de dentifrice (sauf si on en consomme à côté par le biais de médicaments) car il est l’un des meilleurs moyens de combattre les caries. D’autres le critiquent en indiquant qu’il serait, à forte dose, un produit toxique pour le système nerveux.

Dans tous les cas, pour les enfants, le fluor n’est pas conseillé, c’est pour cela qu’il vaut mieux acheter du dentifrice spécial pour les enfants qui contiennent une teneur inférieur en fluor (moins de 500 pm soit 50 mg de fluor pour 100 g de dentifrice).

Le mieux serait peut-être d’alterner un avec fluor et un sans afin de réduire sa consommation.

Performance des allégations ?

Avant toute chose, il faut savoir que les logos des organismes (par exemple : UFSBD – Union Française pour la Santé BuccoDentaire ou FDI – Fédération Dentaire Internationale) présents sur certains dentifrices attestent uniquement le respect des normes et la teneur en fluor. En d’autres termes, seulement l’efficacité sur la carie est testée et non toutes les autres allégations indiquées. C’est purement du marketing.

Sauf pour les dentifrices présents en pharmacie. En effet, pour qu’un produit puisse être vendu en pharmacie, il doit recevoir une autorisation de mise sur le marché (AMM), il subit donc des tests sur toutes les indications présentes.

Des substances indésirables ?

Les perturbateurs endocriniens sont également présents dans les dentifrices. Certains d’entre eux doivent être évités :

  • Le butylparaben (paraben)
  • Le propykparaben (paraben)
  • Le triclosan (anti-bactérien) : les microbes peuvent devenir résistants.
  • Le dioxyde de titane : cancérigène possible – Centre International de Recherche sur le Cancer – 2006.
  • Le diéthylène glycol (DEG) : déconseillé pour les enfants – risque d’intoxication aiguë.

Et le brossage ?

D’après mes lectures, le dentifrice n’est pas le plus important dans le lavage des dents. Il est d’ailleurs conseillé d’en mettre peu (équivalent de l’ongle de l’auriculaire) pour avoir moins de risque d’en avaler. Une bonne brosse à dent, de préférence une brosse à dent électrique et un fil dentaire font le plus gros du travail.

Le bicarbonate de soude – Alimentaire

Le bicarbonate de soude a plusieurs atouts pour le soin dentaire :

  • Blanchissement des dents
  • Protection contre les caries
  • Halène fraiche
  • Combat les aphtes

Pour l’utiliser il suffit d’en saupoudrer un petit peu sur la brosse à dent et de frotter doucement. Il est conseillé de ne pas l’utiliser plus d’une fois par semaine.

bicarbonate-de-soude-7


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité anti-spam *